jeudi, 02 février 2017 08:21

TRESOR PUBLIC/ VISITES MEDICALES SYSTEMATIQUES DES AGENTS Coup d’envoi à Gagnoa

 Le Directeur  Général du Trésor et de la Comptabilité Publique,  conformément à sa politique sociale, initie une visite médicale systématique  en vue d’améliorer l’état de santé de ses agents. Le lancement de cette activité a eu lieu le lundi 30 janvier 2017 à Gagnoa, dans les locaux de la Trésorerie Générale  en présence de M. ASSAHORE Konan Jacques, Directeur Général.
Gagnoa, chef lieu de la circonscription financière de la Région du Gôh a eu le privilège de bénéficier du coup d’envoi des visites médicales systématiques au bénéfice des agents du Trésor Public en fonction à Abidjan et à l’intérieur du pays. 
Dans son mot de bienvenue, le Trésorier Général (TG) de Gagnoa, GOSSAN GOSSAN a exprimé sa joie et sa fierté ainsi que celles de l’ensemble de ses collaborateurs d’accueillir cette caravane de  la vie. Le choix de son poste pour abriter le lancement  démontre, a-t-il indiqué, la proximité du Directeur Général  d’avec ses collaborateurs. « Monsieur le Directeur Général, mes collaborateurs et moi, percevons votre présence ici comme celle d’un père de famille venu apporter  à ses fils et filles la sérénité et l’espérance », a ajouté le TG de Gagnoa.
A sa suite, Docteur DJAH, Administrateur du Centre Médical Paul Antoine Bohoun BOUABRE du Trésor Public, a fait une présentation pour situer les objectifs et résultats escomptés.
La visite médicale systématique, a-t-il souligné, vise à dépister de façon précoce certaines pathologies au sein de la population des agents du Trésor Public en vue de les traiter ou d’entreprendre des actions correctives.
A ce titre les agents du Trésor vont bénéficier de consultations et des examens parmi lesquels les Consultations de médecine générale, de gynécologie et d’ophtalmologie ainsi que des examens de radiologie  dont  radio pulmonaire de gynécologie (Frottis cervico-vaginal) et des examens de laboratoire (NFS, glycémie, cholestérol total, créatinémie, urée).
Les pathologies dépistées chez les agents seront  immédiatement traitées. Des actions sanitaires seront ensuite programmées pour lutter contre certaines pathologies dépistées en fonction de leur nature. Enfin, une base de données sur le profil épidémiologique des agents du Trésor Public sera créée.
Pour être plus efficace et fournir des résultats fiables, la visite médicale systématique sera planifiée par service ou par groupe de services. Les résultats seront mis à la disposition des bénéficiaires au fur et à mesure que l’activité se déroule et cela jusqu’à la fin de l’opération.
A l’entame de son allocution, ASSAHORE s’est interrogé en ces termes : « Que vaudrait en effet notre ambition de faire du Trésor Public une administration plus moderne, capable d’accompagner efficacement nos autorités dans leur quête de l’émergence si nous ne disposons pas de collaborateurs avec un esprit sain dans un corps sain ? ». Au Directeur Général de répondre que la performance recherchée ne peut être possible  sans des collaborateurs en bon état physique et mental.  D’où l’intérêt de ces visites médicales systématiques. Pour le Directeur Général ces visites sont de moyens de détection de certaines pathologies en vue de mettre en place la thérapie adéquate pour leur prise en charge efficace. Il a invité tous les agents du Trésor à adhérer obligatoirement à cette activité car  « tant que l’agent se porte bien, c’est tout le Trésor Public qui gagne et qui avance », soutient ASSAHORE.
En marge de ce lancement, le Directeur Général a visité respectivement les Trésoreries générale de Divo et de Tiassalé. A l’ensemble des agents de ces différentes circonscriptions financières, ASSAHORE a rappelé les quatre axes  essentiels de  son plan stratégique pour conduire le Trésor Public au cours des quatre années à venir.  Le Directeur Général a surtout insisté sur    les questions de moralité et d’éthique et la quête de performance et d’excellence  dans le travail.